FIGUIÈRE ANNONCE L’ACQUISITION DU CHÂTEAU BARBEIRANNE

 

Figuière annonce l’acquisition du Château Barbeiranne. Cette opération répond au développement croissant de Figuière, sa volonté de premiumisation de ses gammes et son engagement environnemental.

 

Le Château Barbeiranne situé à Pignans (Côtes-de-Provence), entre Pierrefeu et Le Luc face au massif des Maures est composé de 34 hectares de vignes, de bâtiments agricoles, d’infrastructures de production et d’une bastide du début du XVIIIème siècle, ce domaine vinicole était détenu et exploité par Madame Marie-Noëlle Febvre depuis 2005. Le Château Barbeiranne a développé et profité d’une belle réputation locale avec une distribution importante sur la presqu’île de Saint-Tropez auprès des professionnels, cavistes, restaurants et particuliers. Cette acquisition marque l’arrêt de la commercialisation de la marque Barbeiranne et de ses vins dès le millésime 2019. L’acquisition du Château Barbeiranne répond à trois objectifs stratégiques pour Figuière : autonomie d’approvisionnement, premiumisation des gammes, engagement environnemental.

 

Autonomie

 

Par cette acquisition, Figuière acquiert une totale autonomie dans tous ses approvisionnements en Côtes-de-Provence dont une partie était jusqu’à présent sourcée en achats de raisin sur pieds ou en moûts vinifiés. Les vins de Barbeiranne seront désormais vinifiés sur place puis assemblés par Figuière à La Londe-les-Maures.
« Les vins du Château Barbeiranne seront assemblés à ceux de la gamme Signature, les premiers Côtes-de- Provence de la gamme Figuière : Magali, François et Valérie. Grâce à cette acquisition, nous prenons le contrôle de toute la chaîne de production, de la vigne aux vinifications sur un total de 120 hectares en Côtes-de-Provence et Côtes-de-Provence La Londe » explique Magali Combard, directrice marketing et commerciale.
En termes d’encépagement, nous retrouvons le Cinsault et le Grenache sur les rosés, le Rolle sur les blancs, et le Cabernet et la Syrah sur les rouges.

 

 

 

Premiumisation

 

Figuière s’inscrit dans la dynamique de premiumisation des Vins de Provence. L’autonomie de son approvisionnement offrira naturellement une meilleure maîtrise de la qualité de ses vins. A terme, l’objectif est d’optimiser la complémentarité de deux très beaux terroirs varois : La Londe, ses schistes et son influence maritime et Pignans, ses sols argileux-calcaires et son climat continental. « Le terroir historique de Figuière à La Londe est réputé pour la finesse de ses schistes. Le terroir de Barbeiranne apportera une belle structure grâce à des sols argilo-calcaires. La complémentarité est intéressante et apportera de la complexité et de belles harmonies aux vins qui resteront cependant, comme à présent, élaborés dans un esprit de vins accessibles » détaille François Combard, directeur d’exploitation.

 

 

 

Engagement environnemental

 

Chez Figuière, la nature est un luxe ! C’est donc tout naturellement que le domaine a initié une démarche de conversion biologique de l’ensemble du vignoble du Château Barbeiranne. Pionnier dans la conversion biologique en Côtes-de-Provence, Figuière peut s’appuyer sur un savoir-faire historique et appliqué sur les 85 hectares du domaine. L’aboutissement de la certification se concrétisera dans trois années sur le millésime 2022. Dès lors Figuière pourra présenter l’ensemble de ses gammes, de Signature à Confidentielle en passant par Première, certifiés Ecocert.
« Cette conversion va demander trois ans, il faut l’expliquer et être patient. Cette étape est indispensable dans notre esprit et offre une nouvelle voie vers la premiumisation de nos vins, dans le respect de l’ADN de notre famille. » explique Magali Combard, directrice marketing et commerciale.